L’origine des prélèvements forcés d’organes, la persécution des pratiquants de Falun Gong en Chine.

Les prélèvements forcés d’organes sont non seulement contraires à l’éthique, mais aussi criminels. Afin de la maintenir à grande échelle, cette pratique se déroule en Chine dans un environnement où les lois sont absentes et où les poursuites judiciaires pour ce crime sont peu probables. Cette situation a résulté un phénomène de pratique secrète « organisée par l’État » ou « commanditée par l’État » et explique pourquoi, au cours des 16 dernières années, nous avons constaté que la pratique des prélèvements forcés d’organes n’avait lieu qu’en République populaire de Chine.

Comprendre la mise en scène orchestrer par l’État chinois pour éradiquer le Falun Gong en Chine (lien pour la persécution).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :